Pages

Follow by Email

lundi 5 septembre 2016

Dahlias, je vous aime...

J'aime de plus en plus les dahlias. Le travail bi-annuel de les planter puis de les déplanter ne me dérange pas. Ce qui me dérange par contre, c'est le manque de place chez moi. Je voudrais en avoir une belle collection, comme chez mon amie Sophie dont vous retrouvez le blog ICI, mais l'espace encore disponible est plutôt limité et, chaque année, c'est un vrai casse-tête pour trouver une place pour mes dahlias qui se multiplient. Surtout que j'aime en introduire de nouveaux!
Heureusement, il y a toujours moyen de pratiquer des échanges entre amies jardinières.

Alors, je vais vous montrer mes dahlias de cette année.

Tout d'abord, un nouveau de cette année : Purpinka. Jolie forme et coloris d'un beau rouge comme j'aime! Petit défaut, mais à vérifier dans l'avenir, il n'a pas fleuri très longtemps. Je pense d'ailleurs qu'il faudrait que j'aille vérifier s'il est toujours là car les dahlias fleurissent habituellement jusqu'aux gelées et il y a déjà quelques semaines que je ne l'ai plus vu. J'espère qu'il n'a pas grillé avec cette sécheresse inhabituelle pour la région. Et bien, si! Je viens d'aller voir et il est tout séché. Etant donné que ça ne m'est jamais arrivé auparavant, je me demande s'il est mort ou s'il reprendra au printemps prochain... 
   






   Le second est le plus florifère, un vrai champion! C'est celui-ci (faudra que je recherche son étiquette pour connaître son nom!); c'est sa troisième année au jardin  : 






Le troisième : Rocco. Un don de Sophie. Très florifère lui aussi, mais de petits pompons de pas plus de 2-3 cm de diamètre. Il est tout mignon.






Le quatrième :  Darkarin, un beau rouge sombre, bien florifère aussi, qui a fait la conquête de notre amie Sophie.  A remarquer, un très beau feuillage foncé.






Il a une petite particularité, de temps en temps une fleur bicolore : 







 Le cinquième : Chat noir, un dahlia presque noir à fleur de cactus, encore un don de Sophie.






Le sixième, Mystic Illusion,  a lui aussi un beau feuillage foncé et des fleurs d'anémone d'un beau jaune pâle. Il est plus haut que les autres, car presqu'aussi grand que moi.






Le septième, dont le nom m'échappe, n'est pas très florifère, peut-être est-il encore jeune car c'est sa première année chez moi. En attendant, c'est son feuillage sombre qui fait le show.





Huit : un nain, rose pâle, 25 cm de haut. Il a séché sur place! Je verrai s'il a rendu l'âme définitivement ... ou pas!



Neuf : encore un  pas très haut, Pompon rose. Deuxième année au jardin. Moins florifère et plus tardif, mais je l'aime bien quand même.



Voilà, ma toute petite collection 2016. En 2017, il y aura quelques changement au gré des échanges que je pourrai faire avec d'autres jardiniers.

vendredi 24 juin 2016

Les rescapés du printemps pourri


Ces derniers temps, je n'ai pas trop eu envie de publier quelque chose sur mon blog; je n'aurais eu que des raisons de râler et pas de me réjouir et ça, c'est pas bien.

Alors, je vais quand même vous montrer quelques beautés qui arrivent à tirer leur épingle de ce jeu quelque peu "humide" . Souvent, d'ailleurs, ce ne seront que des gros plans car beaucoup de boutons  pourrissent et les fleurs fanent vite; il faut savoir saisir l'instant de leur magnificence.

Penny Lane

Marie Curie. La photo ne lui rend pas justice, hélas! 

Toujours Marie Curie. Là, c'est un peu mieux. J'adore l'orangé mêlé avec le rose.

Brother Cadfael

Pink Sonnet

Purple Skyliner

Cardinal de Richelieu

Le très vigoureux "Westerland". Un géant, chez moi : il doit dépasser les 2 mètres!

Aussi beau de loin que de près :



Le très fragile Burgundy Ice qui daigne me faire 2 boutons, cette année!

Hilda Sophia Lehman
Le très florifère "Night Owl"

 Pour changer des roses :

Kalmia latifolia

Le très beau dahia "Rocco"

Dahlia "Purpinka"
 
Encore lui.

Dahlia dont j'ai perdu le nom mais qui est très florifère.



Pivoine "Bowl of  Beauty"

Pivoine inconnue : je l'avais achetée pour "Festiva Maxima"! Pas du tout pareil! Voilà ce qui arrive quand on ne les achète pas en fleurs...

Ton sur ton  avec pivoine "Duchesse de Nemours" 
   Deux jolies associations : 

Geranium "Magnificum" et rosier "Blue Boy"



Astrancia "Red Star" et alchemilla mollis sur fond d'hosta bleu 
 Enfin, quelques vues beaucoup plus larges qui occultent les boutons en train d'avorter :







Allez, je croise les doigts pour que le soleil daigne enfin se montrer, chasser cette pluie et nous réchauffer un peu (pas trop!).